Corée du Sud | SONG DO | Ville Ubiquitaire



ARTIFICIALITÉS FUTURES

SONGDO : 

VILLE INTELLIGENTE DU FUTUR OU CAUCHEMAR ORWELLIEN ?


Via: ECHORADAR
(Hors illustrations - Photos)
Septembre 2015


Comme Brasilia en son temps, la ville de Song Do en Corée du Sud est une création ex nihilo. Pour autant, les raisons et, à plus forte raison, les principes qui conduisent à son développement sont radicalement différents. Portée par le concept du « Zéro émission de carbone » (« Zéro CO² »), sa conception s’appuie fortement sur les systèmes d’information avec une prépondérance marquée pour les équipements et les objets connectés.

Peut-on dès lors considérer Song Do comme une ville-pilote qui viendrait dessiner l’avenir urbain des grandes métropoles du futur, écologiques, (ultra) connectées mais aussi plus intrusives, sans âme et renforçant un peu plus encore l’individualisation de ses habitants ?
 

Architecture Intelligente



" Comme les dieux du Mont Olympe, les managers de la cité scrutent une représentation miniature holographique de la ville et de ses habitants. Au lieu de nuages atmosphériques, leur aire est posée dans un nuage computationnel. Leur omniscience ne vient pas de la divinité mais d’un réseau massif de capteurs capables apparemment de tracer tout, les chutes de pluie, les embouteillages, même les mouvements des citoyens individuels. Par le contrôle à distance des infrastructures et l’expédition instantanée de transpondeurs, ils possèdent une omnipotence qu’aucun maire n’a jamais eu. Surtout, l’ordre est maintenu dans cette vision du futur ouvertement paternaliste."

Anthony Townsend *


Villes intelligentes et Normes de qualité :
Impacts sur les politiques publiques de sécurité

Rédacteur : chef d'escadron Jérôme LAGASSE
décembre 2014

Les espaces urbains concentrent 53% de la population mondiale. Ce chiffre devrait atteindre le seuil de 70% d'ici 2050. Pour mémoire, l'INSEE (1) définit la ville comme tout espace présentant une certaine continuité d'habitat, constituée soit d'une commune composée de plus de 2000 habitants, soit de deux ou plusieurs communes sur le territoire desquelles une zone agglomérée comprend plus de 2000 habitants. Les décideurs publics sont confrontés à des défis majeurs : la mobilité urbaine, la demande énergétique et la garantie de la sécurité des habitants. Tout naturellement, le développement de la ville intelligente va modifier de manière substantielle les politiques publiques de sécurité s'agissant aussi bien des systèmes d'information que du contrôle des flux. Parallèlement, ce développement va s'accompagner de la création d'indicateurs pertinents qui seront censés mesurer
les points de performance. Précurseur en la matière, la norme ISO 37120 : 2014 relative au

« Développement durable des collectivités -- Indicateurs pour les services urbains et la qualité de vie »